Le voyage : une source de bien-être insoupçonnée

Si vous préférez écouter l’article plutôt que de le lire, vous pouvez cliquer sur la vidéo en bas de page.

Voyager, ce n’est un secret pour personne, permet de s’ouvrir à de nouvelles cultures. Dès que quelqu’un se met à parler de voyage, l’image d’une valise à faire et d’un avion à prendre (voir un train) apparaît. Arrivée à destination, la personne découvre un nouveau paysage qui l’émerveille (ou pas, ça arrive…). Les vacances sont un réel sujet de conversation car chacun a son point de vue sur les lieux. Vous n’y avez pas tous vécu les mêmes expériences et par définition, pas eu le même ressenti. Premièrement, vous n’allez pas tous dans un endroit avec le même état d’esprit, deuxièmement, vous n’y faites pas tous la même chose, et troisièmement, vous êtes seul ou accompagné(e) de personnes absolument différentes. Le voyage n’a donc pas la même saveur pour chacun de vous.

Dès qu’un déplacement est envisagé, il faut pouvoir se dégager du temps et de l’argent. Cela n’est pas possible pour tout le monde car chacun a ses contraintes. Et je vous épargne les phobies en avion ou autres moyens de transport. Mais faut-il réellement partir loin pour casser la routine et découvrir de nouvelles choses ? Je vous dirai que tout dépend de ce que vous recherchez. Cependant, à mon sens, se déplacer dans une région à côté de la sienne est aussi un dépaysement. Bien que vous ayez la même culture et que vous parliez la même langue, vous ne vivez pas de la même manière. Dans une ville, vous vivez déjà tous les uns les autres différemment. L’idée de partir, c’est de changer d’environnement, voir d’autres architectures, goûter d’autres cuisines, observer l’ambiance, éventuellement rencontrer des gens, etc…

S’en aller c’est pouvoir faire un break dans votre quotidien qui finit toujours par vous lasser. Vous avez toujours besoin à un moment ou à un autre, de souffler, de vous déconnecter. Inconsciemment, changer d’endroit, c’est s’évader, c’est couper avec son présent qui est parfois lourd à supporter. Vous bougez physiquement et psychologiquement. Cela vous impacte car le déplacement vous invite à prendre de la hauteur sur votre situation. À cet instant, vous réfléchissez, vous méditez ou vous faites complètement l’inverse, vous mettez votre mental sur pause pour profiter pleinement du moment et ne plus penser aux problèmes qui vous polluent.

Partir en voyage offre une ouverture d’esprit c’est indéniable puisque cela nous ouvre à une partie du monde qui, parfois, vous est totalement inconnu. Toutefois, si le voyage vous est impossible, par peur de l’avion, par manque de temps ou d’argent, devez-vous vraiment penser que votre esprit est et sera toujours limité ? Selon moi, c’est s’avouer faible que de penser comme cela. Aujourd’hui, avec la télévision, les livres, les reportages, la radio, internet, les échanges avec autrui, vous pouvez à tout moment vous ouvrir à une autre culture. Certes vous ne le vivez pas physiquement et le ressenti en est tout autre mais cela ne vous empêche pas de vous faire un avis et d’offrir votre point de vue aux autres. À chacun de décider comment il peut ou veut voyager.

Si vous avez la possibilité de vous octroyer une pause et que vous ressentez le besoin de faire une coupure avec votre présent alors je vous conseille grandement de prendre la poudre d’escampette physiquement (et pas seulement à travers les médias) pour découvrir d’autres choses et en profiter pour vous recentrer sur vous-même. Si tout va bien pour vous, je vous incite toutefois à poursuivre vos voyages qui, je n’en doute pas, continueront de vous nourrir spirituellement.

Toutefois, dans le voyage, il y a une notion de retour. Il faut revenir chez soi, à son quotidien. Pour certains ça a dû bon de retrouver sa zone de confort. Il est plaisant de se sentir à l’aise et de constater que le train-train n’est pas si pénible qu’il en a l’air. Pour d’autres, ce n’est pas une partie de plaisir de rentrer, mais d’avoir fait le point, pendant leur absence de la maison, va leur permettre de transformer tout ce qu’ils ne supportent plus et ainsi redonner un nouvel élan à leur vie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s