Perte de motivation, peut-on la retrouver ?

Lassé, fatigué, en pleine réflexion, vous ne savez plus par quel bout prendre votre vie ? Au travail, votre investissement est devenu moindre ? Faut-il tirer la sonnette d’alarme ?

Qu’on se le dise…

Être au top tous les jours c’est mission impossible ! La vie nous met régulièrement à l’épreuve et ce dans tous les domaines. Il suffit qu’une chose aille mal pour que celle-ci se répercute sur le reste.

De temps à autre, vous entendrez des personnes vous dire de différencier la vie personnelle de la vie professionnelle. Pourtant, si l’une va mal l’autre s’en trouve aussi impactée. Ce qui est normal car il y a là une perte d’équilibre. Il faut déculpabiliser car c’est tout simplement humain.

Lorsque cela arrive, il faut cibler s’il s’agit d’une baisse de motivation passagère ou bien d’une baisse qui s’ancre dans votre vie tel un poison.

Une baisse de motivation, c’est une baisse d’énergie. Elle peut être occasionnelle et durer seulement quelques jours. Cela arrive fréquemment et il n’y a pas de quoi en être effrayé. Au contraire, votre corps et votre tête vous envoient un signal, ils vous demandent du repos, ni plus ni moins. Il faut vous offrir ça pour recharger les batteries.

Vous avez peut-être l’impression de ne rien faire et vous ne comprenez pas pourquoi vous vous sentez démotivé, épuisé. Pourtant, le quotidien est rarement de tout repos. Il faut régler les factures, les courses, le ménage, les rendez-vous, voir les enfants…

À votre travail, vous vous sentez peu productif et pourtant vous échanger avec vos collègues, vous envoyez des mails, répondez au téléphone, cherchez de l’information, renseignez, allez en réunion… Tout ceci demande de l’énergie et de la concentration.

Vous n’arrivez plus à réfléchir ?

Vous ne savez plus de quoi vous avez envie ? Dormez !

Le sommeil est réparateur, on le sait, alors faîtes-le autant que vous en ressentez le besoin. Pris dans leur train-train, certains diront qu’ils n’ont pas le temps. Sauf que l’alimentation et le sommeil sont les fondements d’une bonne santé. N’attendez donc pas d’avoir des problèmes pour vous en inquiéter. Si un jour vous deviez la perdre votre santé, personne d’autre que vous ne pourrez vous la rendre.

Si c’est en effet une baisse de motivation passagère, vous verrez qu’après cela, vous retrouverez votre vitalité. Joignez à cela du sport pour éliminer les toxines et vous réappropriez votre corps et tout repartira.

Au travail, octroyez-vous également des moments de créativité.

Prenez des instants pour réfléchir à une ou plusieurs problématiques que rencontrent votre service pour ainsi innover. Bruce Daisley, l’ex VP EMEA de Twitter l’aurait d’ailleurs expliqué dans son ouvrage « Eat Sleep Work Repeat », qu’à force de vouloir être efficace, la créativité serait mise à mal. Créer est stimulant et comme à plusieurs la fête est plus folle, il peut être intéressant de chercher à pallier les difficultés avec ses collaborateurs. Cette activité redonnera du sens à votre travail et par la même occasion vous créerez une nouvelle dynamique au sein du groupe.

Si vous êtes démotivé, dites-vous bien que les autres le sont peut-être tout autant. Quoi de plus valorisant que de remotiver les troupes ?

Nous pourrions penser que c’est le travail d’un chef de faire cela. C’est vrai ! Mais en tant que subordonné, qu’est-ce qui vous empêche de la faire aussi ? Le manager est un être humain comme vous a qui l’on fait porter beaucoup de responsabilités. On ne tient pas forcément compte qu’il peut également avoir des problèmes dans sa vie personnelle qui lui trottent dans la tête à longueur de temps.

Chef ou employé, qu’importe, soyez solidaire ! Vous verrez votre entourage vous en sera reconnaissant.

Attention toutefois…

Évitez de confondre booster à hauteur de ses moyens et faire beaucoup plus que ce qui vous est demandé. S’enticher du rôle de sauveur pendant un temps d’accord, mais vous ne devez pas vous oublier.

Veillez à maintenir le bon équilibre. Sinon l’effet risquerait d’être inversé et votre déception serait plus grande. Si la corde est un peu trop tendue, lâchez du lest !

Il existe une autre forme de démotivation…

Celle liée à des facteurs bien plus graves et indépendants de votre volonté. Des évènements de la vie qui vous font tout remettre en question. Celle que l’on essaye parfois de cacher mais qui de toute évidence transparaît à votre visage.

Là aussi, le repos est de mise. Une activité physique vous fera aussi travailler votre force mentale. Écoutez-vous ! Faîtes les choses petit à petit, à votre rythme.

Il y a des problèmes qu’on ne traite pas du jour au lendemain, mais sur du long terme. Vous devez accepter que les choses soient ainsi. Vous prendrez ensuite du recul une fois l’épreuve passée. Tant qu’elle est là, vivez-là en vous armant. Entourez-vous de personnes positives et surtout empathiques. Parlez ! La communication est un grand remède pour apaiser les douleurs.

Acceptez toute aide qui vous est proposée. N’y voyez là aucune pitié, il s’agit d’un geste rempli de bonté, de bienveillance et rien d’autre. Les gens généralement aiment aider. Quand vous venez en aide à une personne et qu’elle vous en remercie, vous êtes touché. Il en est de même pour les personnes qui vous entourent.

Ayez de la gratitude et prenez-la ou les mains que l’on vous tend pour rebondir. Un jour, vous ferez pareil pour un individu en difficulté. N’ayez pas honte, nous sommes tous connectés les uns les autres et se serrer les coudes fait partie de notre élévation. C’est la mission de vie de chacun !

Après l’épreuve, vous vous sentirez plus fort et d’autant plus déterminé. Vous n’oublierez pas, loin de là, mais vous irez beaucoup plus loin que ce que vous n’auriez pu imaginer.

Si durant ce passage à vide, vous êtes suivi et que vous prenez des médicaments, je vous conseille de le faire savoir à votre hiérarchie. Beaucoup se sentent gênés de divulguer cette information. Pourtant les comprimés font baisser la concentration. Votre travail s’en fera ressentir. Pour éviter tout reproche, il est préférable de jouer la carte de la transparence, ainsi rien ne pourra vous être reproché. Bien sûr, vos supérieurs ne seront peut-être pas aussi compatissants que vous ne l’auriez espéré. Si tel est le cas, au moins vous n’aurez rien à vous reprocher. Bien au contraire, vous aurez informé pour éviter des désagréments par la suite. Si vos chefs n’en tiennent pas compte, il en va alors de leur responsabilité.

Posez-vous la question :

Demandez-vous pourquoi vous êtes démotivé. Dans l’article « la motivation : perspectives en formation », publié sur le site de Cairn, Fabien Fenouillet explique que « pourquoi ? » est la question centrale de la motivation.

La motivation serait, selon lui, un peu comme les accidents de la route où une multitude de facteurs peuvent rentrer en compte. Il est vrai qu’on peut le vivre ainsi, comme quelque chose qui vient nous frapper de plein fouet et dont nous n’avons plus le contrôle.

Le contrôle d’une certaine manière devra être repris car comme le dit l’auteur, il ne faut pas risquer des dérives extrêmement fâcheuses. À savoir, se résigner… Ce qui pourrait conduire à la dépression.

Faîtes la nuance…

Il y a se détacher et se résigner. Ce sont des mots bien distincts et pourtant vous ne savez peut-être pas toujours où placer le curseur entre les deux.

Se détacher, c’est accepter la situation et prendre du recul tout en gardant espoir. C’est avoir la conviction, qu’après la pluie, le beau temps. C’est se laisser du temps pour mieux avancer. Ce processus est positif et sain.

Se résigner, c’est se soumettre, se laisser aller et ne plus trouver goût à rien. Cet état peut arriver à tout le monde mais il faut le reconnaître et se faire aider.

La motivation est un vaste sujet. Elle est à la portée de tous, alors lorsque vous avez une baisse de moral, identifiez-là calmement, sans angoisse. Il suffit de mettre des mots dessus puis chaque jour, mettez de petites actions en place. Ces actes aussi infimes soit-il, vous permettront de reprendre goût à la vie et de fait, à votre travail ! 😊

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s