Femme fatale

Pour écouter le poème, cliquer sur : https://soundcloud.com/search?q=laurenedbk

Que j’ai une peau bronzée ou pâle je suis une femme fatale.
J’ai déjà connu le mal mais je me suis toujours relevée de façon magistrale.
Si je cherche à me surpasser c’est parce que j’ai les capacités d’y arriver.
On pourrait penser que je veux impressionner, mais ce n’est pas l’effet recherché.
Je veux juste m’élancer avec fierté.
Ce n’est pas en étant extravagante que je serais attirante, c’est pour cela que je n’agis que de manière élégante.

Je me suis détachée de cette vision erronée de devoir absolument me marier avec celui qui voudrait bien me supporter.
Parce que je suis bien plus qu’une bague au doigt, je n’ai que faire de ces utopiques lois.

Que je sois femme au foyer, salariée ou ayant une société à gérer, je reste une femme indépendante qui ne tient pas compte des remarques désobligeantes. Elles agissent comme des croche-pieds qui empêchent d’avancer.
Je délaisse la rivalité qui est nul autre que de la fragilité.
Je préfère favoriser l’amitié qui permet de nous souder et de nous positionner sur un même pied d’égalité.
Si vous saviez comme l’on peut créer, innover quand on apprend à partager.

Comme tout un chacun, je reviens de loin, pour autant je ne reste jamais dans mon coin.
J’ai plein de projets en tête et je compte bien les mettre à l’honneur, même si certains essayent de m’en dissuader en voulant me faire peur.

Je ne crains pas les échecs, j’ai suffisamment arpenté les bibliothèques pour que mon intellect ne soit jamais à sec.
C’est ainsi que j’ai appris à rebondir, en prenant le temps de lire.
Être cultivée c’est ce qui fait ma beauté.
Peu importe que les autres croient que je ne suis pas au niveau tant que moi je sais ce que je vaux.

Ils ont tenté de m’arrêter avec leur animosité, mais j’ai continué de rêver, travailler parce que je savais que ça finirait par payer.

Je suis empathique mais je reconnais bien les regards obliques et je ne me lamente plus sous la critique. Je ne m’attarde que sur ce qui est constructif car c’est ainsi que je pourrais atteindre mes objectifs.

Parfois, il m’arrive de douter parce que je suis pleine d’humilité.
J’ai appris à me remettre en question pour connaître la définition du mot évolution.

Sans aucune prétention, je suis à la hauteur de mes ambitions.
On ne m’appelle pas James Bond mais je remplis mes missions avec distinction et abnégation.

Je n’ai pas besoin de tirer des balles pour ouvrir le bal et toucher le Graal.
Je ne me fais jamais la malle, je suis une femme fatale dans son intégrale.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s