Le cerf-volant

Admiratrice des histoires de l’écrivaine Laëtitia Colombani, je me suis plongée sans hésitation dans son nouveau roman « Le cerf-volant ».

À travers ce récit, l’auteure féministe met l’accent sur l’importance de l’éducation.

Le scénario se déroule en Inde. Il nous invite à nous rappeler, ou à nous faire prendre conscience, des écarts socio-éducatifs existants entre ce pays du sud de l’Asie et les pays occidentaux.

J’ai apprécié que le roman souligne indirectement que l’éducation est primordiale pour rendre un pays plus innovant, tout en étant constitué de valeurs humaines. Il met aussi en avant la complexité de faire évoluer les mentalités.

Ce livre m’a, personnellement, davantage donné l’envie de m’investir dans le développement de l’éducation positive.

Quant à la lecture dans sa globalité, elle est fluide. On est vite pris dans l’histoire et on s’attache rapidement aux personnages.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s