Des mots, rien que des mots…

Il y a des situations, des relations qui font quelques fois exception.
Doit-on toujours tout définir pour ne pas mal finir ?
À trop vouloir se ranger dans des cases, nous en oublions les bases.
Sans réfléchir, maintenons chaque lien qui nous fait du bien, et abandonnons les terres qui nous font vivre l’enfer.
Libérons-nous de toutes ces obligations.
Qui a décidé que tout devait être nommé ?
Faut-il rester dans les rangs pour que tout le monde soit content ?
Bien sûr, rien ne sert d’être dans l’excès pour se montrer et clamer haut et fort ce à quoi on a accès.
Il s’agit juste de prendre mesure que les attentes de notre entourage ne sont pas toujours pures.
Celui qui a donné pour conseil d’arrêter de butiner comme des abeilles, a peut-être trop de principes pour vivre avec ses tripes.
Pour briller tel un bijou, faut-il garder bien des sujets tabous ?
Le plus important, c’est de suivre les vents, d’éviter d’aller à contre-courant.
Si notre tête a peur, laissons parler le cœur.
S’il est en peine, c’est qu’il faut quitter nos chaînes.
S’il est en joie, il nous indiquera la voie…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s